Sahifa fully responsive WordPress News, Magazine, Newspaper, and blog ThemeForest one of the most versatile website themes in the world.

Actualités

Pamoja Burkina assure la continuité des apprentissages en dépit de la pandémie de la COVID 19

Dès le début de la pandémie au Burkina Faso, les autorités ont pris la décision portant fermeture de tous les établissements d’enseignement. Dès lors, plusieurs centres d’alphabétisation ont cessé leurs activités, plongeant des dizaines d’apprenants dans le risque d’analphabétisme de retour. Aussi, dès la réouverture progressive des écoles le 11 mai 2020, des centres d’alphabétisation ont relancé leurs activités. Pour encourager les apprenants et veiller au respect des mesures barrières, M. Victor P. OUEDRAOGO, le Président de Pamoja Burkina et du CA de Pamoja AO, s’est rendu dans le Centre Reflect de Niveau 3 du village de Boborola 2 le vendredi 15 mai 2020.

Le groupe d’apprenants du centre d’alphabétisation de Boborola 2, avec à l’extrême gauche M. Victor OUEDRAOGO (Président de Pamoja Burkina et Président du CA de Pamoja AO), lors de la visite de supervision. Comme lui, les apprenants ont adopté le port du masque facial (cache-nez) pour se protéger et protéger leurs pairs contre la pandémie de la COVID 19.

Le Centre Reflect de Niveau 3 du village de Boborola 2 est situé à 90km environ du chef lieu du département de Sidéradougou, soit plus de 500km de Ouagadougou. C’est à moto, sur cette longue distance, que le Président a effectué la visite de supervision qui a consisté à apprécier le déroulement des séances d’apprentissage dans le contexte de la pandémie de la Covid-19. Cette visite a permis de se rendre compte des dispositions prises par le centre pour reprendre les apprentissages dans le respect des mesures de prévention.

Ainsi, un Dispositif de Lavage des Mains (DLM) tip-tap assorti d’un pain de savon suspendu (photo ci-dessous) est installé à l’entrée du centre pour que chaque participant se lave les mains à l’eau et au savon avant d’accéder à la salle. Sans port de masque, aucun apprenant n’est admis. À l’intérieur comme à l’extérieur de la salle, la distanciation physique d’au moins un mètre entre les apprenants est observée. En dehors des modules normalement prévus, les participants consacrent à chaque séance des tranches de discussion sur la pandémie de la Covid-19 et réfléchissent aux approches de sensibilisation de tout le village.

À Bobolora 2, la reprise des activités éducatives a été un ouf de soulagement pour les apprenants, assoiffés d’acquisition des connaissances/compétences essentielles et de participation au développement communautaire.

En rang et l’un après l’autre, les apprenants sont en train de laver les mains à l’eau et au savon après une pause avant d’aller en salle. Tout ceci sous le regard vigilant du facilitateur.
5 août 2020

SUPERVISION DES CENTRES D’ALPHABÉTISATION

Pamoja Burkina assure la continuité des apprentissages en dépit de la pandémie de la COVID 19 Dès le début de la pandémie au Burkina Faso, les […]
4 août 2020

LA COVID-19 ET L’ÉDUCATION DES ADULTES

La COVID-19 a créé une crise sanitaire qui affecte toutes les composantes de l’éducation. Selon l’UNESCO, les fermetures des écoles affectent plus de 90% de la […]
8 mai 2020

Le COVID-19 et l’éducation des adultes

Le COVID-19 et l’éducation des adultes Le COVID-19 a créé une crise sanitaire qui affecte toutes les composantes de l’éducation. Selon l’UNESCO, les fermetures des écoles […]
8 avril 2020

Suivi de l’implémentation de l’approche d’alphabétisation familiale: Restitution de la formation de Dakar à Foundiougne

Avec l’appui l’Institut de l’Unesco pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL), sept (7) pays francophones de l’Afrique de l’Ouest ont bénéficié d’une formation […]