Sahifa fully responsive WordPress News, Magazine, Newspaper, and blog ThemeForest one of the most versatile website themes in the world.

CÉLÉBRATION EN DIFFÉRÉ DE LA JIA AU BURKINA-FASO

Les acteurs réfléchissent sur l’alphabétisation de qualité en situation d’urgence

La célébration de la JIA au Burkina-Faso s’est faite en différé cette année 2020 sur le thème « Comment assurer une alphabétisation de qualité en situation d’urgence ? ». Reconnu pour ses prouesses en matière de promotion de l’Alphabétisation dans la sous-région, le pays a tenu à marquer l’événement d’un sceau particulier avec un panel de discussion et des expositions.

La cérémonie officielle tenue le 12 octobre à Ouagadougou dans le cadre de la célébration de la JIA 2020 a été placée sous le haut patronage du Prof. Stanislas Ouaro, Ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales (MENAPLN). Reconnaissant et saluant les efforts consentis par les acteurs en faveur de l’alphabétisation dans un contexte difficile marqué par les crises sécuritaire, sociale et sanitaire, il a relevé l’urgence de développer désormais des approches innovantes pour assurer aux jeunes et aux adultes une éducation inclusive.

C’est pourquoi, à l’occasion de la JIA 2020, le Burkina a décidé de réfléchir et de discuter sur « comment rendre l’alphabétisation plus résiliente face aux crises et en particulier la crise de la maladie à coronavirus », selon le MENAPLN. Déjà, au plan politique, la dimension de la continuité éducative a été intégrée dans l’élaboration de la Stratégie nationale de développement de l’éducation non formelle (SNDENF), malgré les imprévus liés au contexte de crise et d’urgence. Il faudra donc trouver les stratégies opérationnelles adaptées pour ne pas rompre la chaine des apprentissages et pour jouer la partition du pays dans la réalisation de l’ODD-4.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *