Sahifa fully responsive WordPress News, Magazine, Newspaper, and blog ThemeForest one of the most versatile website themes in the world.

DOSSIER : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DE PAMOJA AO AU NIGER

Précédée de la réunion statutaire du Conseil d’Administration le 02 mars 2020, l’Assemblée Générale (AG) annuelle 2019 de Pamoja Afrique de l’Ouest s’est tenue à Niamey au Niger du 03 au 04 mars 2020 sur le thème : « Education inclusive et transformative : enjeux et défis dans un monde en profondes mutations ». Ce rassemblement de tous les membres, pour discuter de la vie du Réseau, évaluer les succès et échecs de l’exercice écoulé, renforcer les capacités opérationnelles, et prendre des décisions engageant le fonctionnement de l’ensemble, a tenu toutes ses promesses. Il a été une marquante expression de la maturité du Réseau et de sa capacité à se mobiliser pour porter la voix des jeunes et des adultes en vue de l’atteinte de l’Objectif du Développement Durable 4 en Afrique et dans le monde. Le dossier qui est consacré dans ce bulletin à l’AG fait une synthèse des travaux et revient sur les grandes décisions prises.

C’est l’Institut de Formation pour l’Alphabétisation et l’Education Non Formelle (IFAENF) de Niamey qui a servi de cadre à l’AG de Pamoja AO. Elle a connu la participation effective de tous les pays membres (sauf la Guinée-Bissau) et a rassemblé dix-neuf (19) délégués, dont deux (02) responsables de l’AENF au Niger.

Cérémonie d’ouverture

Placée sous le patronage du Ministre de l’enseignement primaire, de l’alphabétisation, de la promotion des langues nationales et de l’éducation civique du Niger, la cérémonie d’ouverture a été ponctuée par trois allocutions.

Le président du CaCOPED (Pamoja Niger) a dans son allocution, souhaité la bienvenue aux participants en terre hospitalière nigérienne, en dépit des défis sécuritaires et financiers. Quant au Président du CA de Pamoja AO, son allocution a rappelé le contexte et les objectifs de l’AG avant d’exhorter les délégués à un esprit d’ouverture pour discuter de la vie du Réseau et les décisions stratégiques à prendre, notamment la relecture des textes et le renouvellement du CA. Le discours d’ouverture du SG du Ministère en charge de l’alphabétisation a relevé la responsabilité de toutes les nations de travailler inlassablement pour la réalisation de l’ODD-4. Réaffirmant que le droit à l’éducation et à l’alphabétisation constituent un fondement essentiel de construction d’un développement viable et soutenable, il a, au nom du Gouvernement nigérien, loué  le dynamisme de Pamoja AO pour toutes les initiatives visant à créer une synergie d’action entre les pays de l’Afrique dans cette perspective.

Le Ministère en charge de l’alphabétisation au Niger était représenté par le Secrétaire Général (au centre). La DGAENF (extrême gauche) et le DG/IFAENF (extrême droite) ont activement participé à l’organisation et au déroulement des travaux de l’AG.
Vue d’ensemble des participants à la cérémonie ouverture. En dehors des délégués à l’AG, la forte présence des ONG et OSC du secteur de l’alphabétisation et l’éducation ainsi que celle des agents du Ministère de l’Enseignement Primaire et de l’Alphabétisation s’est fait remarquer

La fin de la cérémonie d’ouverture a été marqué par le témoignage particulier de reconnaissance au Directeur Général de l’IFAENF, le Dr Ali Roufai, pour son implication personnelle et son soutien inestimable à la tenue de l’AG.

Remise d’une attestation de reconnaissance au DG de l’IFAENF, le Dr ALI Roufaï pour son appui et son implication dans la réussite de l’organisation de l’AG de Pamoja AO à Niamey
Au terme de la cérémonie d’ouverture, la Coordonnatrice de Pamoja AO, Mme Carole AVANDE HOUNDJO, a accordé un interview à la Télévision Labari du Niger dans lequel elle a présenté Pamoja AO et les objectifs de l’Assemblée Générale de Niamey.

Les travaux de proprement dits l’AG ont connu quatre (4) grands moments : un mini-atelier sur l’éducation inclusive et transformative, l’examen des rapports d’activité et financiers des pays et de la Coordination, la relecture des Statuts et Règlements Intérieur de Pamoja AO, et l’élection des nouveaux membres du Conseil d’Administration.

Mini-atelier de formation sur l’éducation inclusive et transformatrice

C’est pour Pamoja AO un principe ancré dans les habitudes de profiter des occasions rassemblant tous les pays pour renforcer les capacités des membres sur des thématiques actuelles et relatives à l’éducation/formation des jeunes et des adultes. Cette fois-ci, c’est autour du thème « Education inclusive et transformatrice : enjeux et défis dans un monde en profondes mutations » que les participants ont amélioré leurs savoirs. Dans une approche participative et andragogique, Carole AVANDE HOUNDJO, Coordonnatrice de Pamoja AO et facilitatrice de l’atelier, a introduit le sujet à partir des prérequis des participants . Trois questions ont permis de faire ce brainstorming en groupes  :

  • Que comprenez-vous par les concepts d’éducation inclusive et transformatrice ?
  • Faites une brève analyse de vos programmes de formation/éducation et relevez les éléments de transformation
  • Quelles sont les innovations à incorporer dans nos programmes de formation/éducation pour qu’ils soient plus inclusifs et transformatrices ?
Travaux de groupe pour le brainstorming autour du concept d’éducation inclusive et transformatrice et son application

À la suite des travaux de groupe, une communication a été apportée par la facilitatrice pour exposer les fondements, les enjeux et les conditions d’applications de l’éducation inclusive et transformatrice.

On retiendra essentiellement que le concept d’éducation inclusive et transformatrice se rapporte à la prise en compte dans les processus d’éducation/formation, des besoins spécifiques des personnes vulnérables, exclues et/ou discriminées, en raison de leur statut social, de leur situation de handicap, de leur pauvreté, etc. En ce qui concerne les éléments d’inclusion et de transformation contenus dans les programmes d’éducation en vigueur dans les pays membres de Pamoja AO, ils sont relatifs aux passerelles d’accès, aux formations inclusives, aux infrastructures, aux expérimentations de la langue du signe et de braille dans l’enseignement primaire, à la prise en compte du genre, etc. Enfin, comme innovations susceptibles de diffusion pour plus d’inclusion et de justice sociale en matière d’éducation, les participants ont évoqué la réalisation d’infrastructures prenant en compte la spécificité de certaines cibles, la généralisation de l’enseignement multilingue, la mise en place d’un dispositif pédagogique particulier de suivi, le développement de stratégies pour l’éducation en situation d’urgence, l’intégration des TICs dans les programmes éducatifs, etc.  Puisque « l’éducation change le monde », Pamoja AO encourage ses membres à innover et penser davantage à ceux qui sont susceptibles d’être laissés en rade pour la réalisation de l’ODD-4 en vue d’une participation critique, démocratique et active de tous les citoyens du monde dans la société.

Examen des rapports techniques et financiers des différents Pamoja et de la coordination

Les différents rapports d’activités des Pamoja nationaux pour l’exercice 2019, élaborés dans un canevas standard, ont été étudiés en travaux de groupe. Le but est d’aider les participants à échanger entre eux de manière dynamique et interactive sur les activités réalisées dans les différents pays. Les rapports révèlent des résultats intéressants obtenus sur chacun des quatre axes stratégiques du réseau: la promotion de la qualité, le plaidoyer, la gouvernance et le réseautage. On retiendra essentiellement que plusieurs activités de renforcement de capacité, de participation aux études et élaborations de documents de politique en matière d’éducation, de plaidoyer pour le financement et la prise en compte du genre et de l’inclusion en AENF, de participation à des rencontres nationales et internationales, de suivi évaluation des centres d’apprentissage communautaire, etc. ont été menées dans les pays. Il en ressort que les réseaux pays améliorent leur visibilité et leur influence pour la promotion de l’ODD-4.

Travaux de groupe pour l’examen des rapports pays. Ici, le groupe des Pamoja d’expression anglophone. De gauche à droite: Melvin Bockarie Kowa (Sierra Leone), Dung Pwol (Nigéria), Matthew Atinyo (Ghana) et Richard Sieh (Libéria)

Comme pour les rapports nationaux, le rapport de la Coordination présenté par la coordonnatrice a suivi les quatre axes stratégiques. Des multiples résultats obtenus, on peut mentionner le séminaire sous-régional de formation en alphabétisation familiale et apprentissage intergénérationnel à Dakar avec l’appui de l’UIL, la formation des formateurs sur la méthodologie Reflect au Niger, la participation de la coordonnatrice aux travaux du 4ème Comité de Pilotage (COPIL) du PRIQUE, la participation au forum sur le suivi de la cible 7 de l’ODD 4 organisé par le réseau  Bridge 47 à Belgrade en marge de la semaine internationale de la Société Civile, la réalisation de  trois (3) trois études de référence (Sénégal, Guinée et Ghana) pour évaluer les résultats de plaidoyer des réseaux de ces pays et avoir une situation globale sur le secteur de l’éducation avec une emphase sur l’AENF, l’évaluation à mi-parcours du plan stratégique 2017-2021 de Pamoja AO, l’enregistrement officiel de Pamoja AO au Bénin, la participation de Pamoja AO à l’atelier de contextualisation du Socle Commun de Compétences (SCC) intégrant le formel et le non-formel au Bénin, la participation à la réunion des experts internationaux de l’UIL pour la validation de la stratégie de l’UNESCO pour l’alphabétisation des jeunes et des adultes 2020-2025 à Hambourg, la participation à la célébration de la Journée Nationale de l’Alphabétisation au Maroc, etc. L’engagement de toutes les parties prenantes permettra de maintenir haut l’étendard pour une éducation vraiment inclusive pour tous et la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Présentation du rapport de la Coordination par la Coordonnatrice

Relecture des textes et Décision de déplacement du Siège de Bamako à Cotonou

Depuis sa constitution en 2007 en Guinée, Pamoja AO évolue. Aussi, ses textes fondateurs doivent-ils traduire au mieux le visage actuel du Réseau. Après l’atelier de réflexion sur le futur de Pamoja AO et l’évaluation à mi-parcours du plan stratégique 2017-2021 en 2019, il est apparu nécessaire d’amender les statuts et règlement intérieur en vue de les mettre en conformité avec les nouvelles orientations de PAMOJA AO. C’est ce à quoi se sont attelés les délégués avec clairvoyance et responsabilité.

Ils ont par la même occasion décidé de transférer le siège de Pamoja AO de Bamako à Cotonou où se trouve actuellement la coordination.

Renouvellement du Conseil d’Administration

Selon les statuts de Pamoja AO, le mandat de chaque Conseil d’Administration est de trois (3) ans non renouvelable. Les textes prévoient également une rotation de représentativité entre pays francophones et anglophones pour les positions de Président et de Secrétaire Général. Le CA sortant qui a présenté sa démission était présidée par le Ghanéen Matthew ATINYO. Il fallait élire un bureau présidé par un membre francophone. Un présidium composé de trois personnes a été mis en place pour conduire les élections qui ont abouti à la constitution d’un nouveau CA présidé par M. Victor P. OUEDRAOGO du Burkina Faso.

La composition entière du bureau assorti des fonctions de chaque membre se présente comme suit:

Nom et Prénom Poste Pays
1 OUEDRAOGO Pagnimdebsom Victor Président Burkina
2 FABURANA Fofana Secrétaire Général Gambie
3 DAOUD Fatimata Trésorière Niger
4 SIEH Richard Secrétaire à l’organisation Libéria
5 THIAM Babacar Secrétaire chargé du
partenariat
Sénégal
Les membres du CA entrant, présidé par Victor OUEDRAOGO du Burkina Faso
(2ème à partir de la gauche)

Le président sortant a exprimé sa satisfaction pour les personnes choisis et les a exhortés à l’unité, à la sagesse et à la probité dans l’exercice de leurs fonctions. Quant au nouveau président élu, il a remercié l’AG pour la confiance placée en lui et s’engage avec son équipe à mettre tout en œuvre pour un plus grand rayonnement de Pamoja AO. Il a invité chacun selon ses compétences et ses relations à s’associer au CA pour apporter sa contribution substantielle.

Le président du CA sortant, M. Matthew ATINYO,
félicite et prodigue des conseils à la nouvelle équipe.

Satisfecit des Partenaires de Pamoja AO et clôture de l’AG dans une ambiance festive

La Directrice de DVV International Afrique de l’Ouest , Mme Christina WAGNER, a honoré de sa présence l’AG. Elle a salué les mérites de Pamoja AO qui a pu tenir l’AG malgré les défis de financement. Elle a profité pour expliquer aux Pamoja pays les nouvelles orientations de DVV qui veut désormais travailler à une échelle méso et macro, se basant davantage sur l’approche de systématisation de l’éducation.

Mme Christina WAGNER, Directrice Régionale de DVV International
présentant sa communication aux participants

Pour sa part et au nom du Bureau de la Coopération Suisse au Niger , le Chargé de programme éducation et genre a exhorté le réseau Pamoja à sortir des sentiers battus en apportant des réponses concrètes au défi de l’éducation des enfants déscolarisés.

Le chargé de programme Educaton et Genre de la DDC (à gauche),
en compagnie de M. Illiass Alhousseini, Président du CaCOPED
et de Mme Carole AVANDE HOUNDJO, Coordonnatrice de Pamoja AO

Avant de se séparer, les Pamoja pays ont tenu à reconnaître aux membres du CA sortant la valeur du travail accompli pendant trois ans au profit du Réseau. L’humilité, l’ouverture et le dévouement du Président sortant et de son équipe ont été saluées par les participants. Une attestation de reconnaissance et un cadeau symbolique ont été décernés à chacun d’eux. Ce témoignage de reconnaissance s’est exprimé au cours d’un dîner spécial offert aux participants par le CaCOPED, la DGAENF et l’IFAENF.

Le président du CA sortant, M. Matthew ATINYO, reçoit des mains du DG IFAENF
une attestation de reconnaissance et un cadeau au nom de Pamoja AO
Joignant l’agréable à l’utile, le CaCOPED, la DGAENF et l’IFAENF
ont offert gracieusement un dîner de clôture aux participants

4 Comments

  1. Adjike dit :

    Merci pour ces nouvelles ! Félicitations à Pamoja Afrique de l’ouest.pour son professionnalisme pour

  2. Sanou Afsatou dit :

    Bravo à la nouvelle équipe, bon vent à vous que Dieu vous accompagne dans votre noble mission

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *